Abréviations, sigles et acronymes : qu’est-ce que c’est ?

Vous avez probablement déjà entendu parlé ou même croisé dans des articles de presse par exemple, des abréviations, acronymes et sigles, mais savez-vous vraiment ce que c’est et les différencier ? 

L’abréviation

Selon l’office de la langue française, l’abréviation est la forme graphique abrégée (forme réduite) d’un mot résultant du retranchement d’une partie des lettres de ce mot. Ainsi, les sigles et les acronymes sont des abréviations. La différence entre les deux va donc se faire lors de la prononciation de l’abréviation.

Quant au sigle

Un sigle est une abréviation qui sera formé par les lettres initiales du groupe de mots. Un sigle se prononce alphabétiquement c’est-à-dire avec les noms des lettres qui le composent. Ainsi pour abréger « acide désoxyribonucléique » on utilise le sigle « ADN ».

Et enfin l’acronyme

Lorsque le sigle se prononce de façon syllabique, c’est-à-dire qu’il se prononce comme un mot ordinaire (et non par le nom des lettres qui le forment), on parlera d’acronyme. Ainsi « OVNI » est l’acronyme de « objet volant non identifié ».

A noter qu’on peut écrire un acronyme avec seulement une majuscule au début, comme « Unesco » puisqu’on peut le prononcer. En revanche les sigles doivent être impérativement écrits en majuscules : OGM, ONG… Les points sont maintenant facultatifs, mais si vous voulez les mettre, n’oubliez pas le point final :  O.G.M. Pour finir, vous utilisez probablement des acronymes sans forcément vous en rendre compte, puisque certains d’entre eux sont entrés dans le dictionnaire : radar, laser, ovni, sida…

En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer